Actualité

Documents disponibles dans cette rubrique PDF
74

Commémoration des tueries de février 2008 au Cameroun. Conférence publique à Hambourg avec le Professeur Kapet de BANA, Invité spécial, le 28 février 2010.

73

Le rayonnement de la Ligue Camerounaise des Droits de l’Homme dans le monde. Le 1er février 2010.

72

Publicité : « Comment comprendre, écrire et enseigner l’Histoire de la lutte de libération pour l’Indépendance du Cameroun trahie par le traître néocolonialiste criminel sanguinaire Paul BIYA ? »

71

Le Professeur Kapet de BANA et son œuvre. Combat pour la liberté et les Droits de l’Homme, la démocratie et la bonne gouvernance. Compilations. Mars 2010.

70

Commandez votre document exceptionnel sur les crimes d’assassinat et de torture par le gouvernement sanguinaire, sans alternance, du fossoyeur des libertés démocratiques Paul BIYA au Cameroun, depuis 50 ans. Le 23 septembre 2009.

69

La liste des récipiendaires du PRIX DOCTEUR MOUMIE 2007, 2008 et 2009. Le 17 avril 2009

68

L’autopsie des conflits politiques, sociaux et armés en Afrique. Diagnostic et thérapeutique ou les maux, les conséquences et les remèdes. Tableau synoptique du Professeur Kapet de BANA. Juillet 2008.

67

Compte rendu de la 2ème audition de la Ligue Camerounaise des Droits de l’Homme par le bureau international de la F.I.D.H., le dimanche 07 décembre 2008. Le 10 janvier 2009.

66

Publicité de la brochure : Fondation Nationale des Droits de l'Homme et des Libertés (96 pages). Le 05 janvier 2009.

65

Combat de la L.C.D.H. pour la libération et l'avènement de l'Etat de Droit, de la Démocratie et de la Bonne gouvernance transparente alternante au Cameroun pour l'Unité et la Renaissance nationale. De 1984 à nos jours ! Mars 2008.

64

Dossier : «Communication de la L.C.D.H au Premier Forum National de la Société Civile sur la Démocratie, du 25 au 27 octobre 2007 à Douala – Cameroun». (53 pages).

63

Brochure : «Le Panafricaniste Docteur Félix Roland MOUMIE, héros de la Libération nationale, de l'Indépendance et de l'Unité ou Notre Guide du combat pour la paix et l'amitié entre les peuples, compagnon du Docteur Kwamé N'Krumah et de Patrice Lumumba». (brochure de 24 pages).

62

Pourquoi un gouvernement en exil pour le Cameroun après plus de 40 ans de proclamation de la République néocoloniale criminelle sanguinaire corrompus par les prédateurs destructeurs des valeurs spirituelles, culturelles, sociales qui fondent la dignité, l'unité, la quiétude générale, la fraternité, la solidarité par la liberté pour le développement démocratique durable et la justice pour tous, partout…. Le 09 octobre 2007.

61

Le Professeur Kapet de Bana, Président de la L.C.D.H. accueillant les étudiants en exil au siège de l'U.I.D.H. à Ouagadougou, victimes rescapées du pouvoir tortionnaire sanguinaire corrompu de Paul BIYA.

60

Publicité du dossier sur la Fondation Nationale des Droits de l'Homme et des Libertés ou la 2ème révolution camerounaise par le Droit, la Démocratie et la bonne gouvernance transparente alternante pour le développement durable contre la corruption, l'injustice et l'impunité. (dossier de 220 pages) – Juin 2007.

59

Inscription du Professeur Kapet de BANA, membre fondateur de la L.C.D.H. au Forum des Observateurs Nationaux des Elections en Afrique Francophone, à Dakar, du 05 au 07 juillet. Le 05 juin 2007.

58

U.I.D.H. – F.I.D.H. – L.C.D.H. - Forces motrices de la promotion, de la protection et de la défense des Droits humains et des Droits des Peuples à disposer d'eux-mêmes, par la Liberté, la Paix, la Démocratie et la Bonne gouvernance nationale et internationale contre la corruption, l'injustice et l'impunité. Avril 2007.

57

Publicité : «Rapport et communications de la L.C.D.H. au 36ème Congrès de la F.I.D.H. à Lisbonne (Portugal) du 19 au 25 avril 2007. Comprendre, savoir, agir pour les Droits de l'Homme, la démocratie, la justice et la bonne gouvernance contre la corruption et l'impunité au Cameroun.

56

Statuts du Front National pour le Salut du Cameroun et Programme de société du F.N.S.C.

55

Publicité de «l'APPEL de BRUXELLES des organisations patriotiques des camerounais de la diaspora pour la formation «d'un gouvernement en exil» de salut national pour l'instauration de l'Etat de droit et de la démocratie pluraliste participative par la bonne gouvernance démocratique alternante contre la corruption, l'injustice et l'impunité au Cameroun depuis plus de 40 ans». Le 31 mars 2007.